Culminant à 620m sur le plateau d’Ornans Durnes est une petite commune du nord-est de la France, située dans le département du Doubs et de la région Bourgogne Franche-Comté. ).
La commune se situe à 11 km au Nord-est d'Ornans et 11 km au Nord-Ouest de Valdahon.
Durnes  fait partie de la Communauté de communes  Loue -Lison (CCLL), du Syndicat intercommunal de LA BARECHE et adhère au syndicat des eaux de la Haute Loue (SIEHL)
Les habitants et habitantes de la commune de Durnes sont appelés les Durnois et les Durnoises.
Les 177 habitants (Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, recensement de 2016)  du village de Durnes vivent sur une superficie totale de 850 hectares
Sa superficie est répartie  sur 50 ha environ de village, 400 ha environ de surface agricole avec 89 ha à la commune (les communaux) en location aux agriculteurs du village, le reste du terrain agricole est privé, 400 ha de forêts avec 225 ha de forêts communales soumises au régime forestier de l'ONF, le reste de la forêt est privé
 
Les villages voisins sont Guyans-Durnes, Voires, Lavans-Vuillafans, Échevannes, Saules.
Les grandes villes les plus proches de Durnes sont Besançon et Pontarlier (30km)

Les gares les plus proches de Durnes se trouvent à Etalans (7.2 km), et  Valdahon (11 km)

Durnes est traversé par des ruisseaux affluents de la Rivière La Loue, Ruisseau de Vau et Ruisseau de Cornebouche.
2 départementales traversent la commune : D133 (Montgesoye / Guyans-Durnes) et 392 (Saules / Lavans)















HISTOIRE
Durnes a connu plusieurs patronymes : ' Durnay ', ' Durnec ', ' Durnac ' et ' Durne '. Situé dans le bailliage d'Ornans, au-dessus de la vallée de la Loue, le village est signalé pour la première fois dans un texte de 1101, Durnes fut jadis un important bourg fortifié autour d’un des plus anciens châteaux du pays. Du XIIème au XVIIème, le sort de Durnes fut lié à celui de Châteauneuf (Vuillafans) et Mouthier.
Le château appartient à la famille Durnach de Durnay. En 1305, la dernière héritière de cette lignée épouse Jean II seigneur de Vuillafans, devenu veuve elle devient la femme de Thiébaud de Rougemont qui accorde aux villageois une charte qui favorise le développement de la commune ; Le château médiéval était situé sur un promontoire en bout de plateau, au sommet de la vallée de la Loue, de sorte qu'un seul côté était facilement accessible. De ce côté des défenses complémentaires assuraient la sécurité du lieu. La seigneurie de Durnes possédait notamment Etalans et de nombreux villages du plateau. Le château fut détruit pendant les guerres de conquête de la Franche Comté du temps de Louis XIV. Rasé en 1674, il fut reconstruit sur ses anciennes fondations, du château médiéval subsistent les soubassements situés du côté vallée ce qui permet de se faire une idée sur l'importance du monument initial.
Louis Pergaud, écrivain franc-comtois auteur de ' La Guerre des Boutons, enseigna à Durnes en 1903 et 1904







Monument dit de la Vierge, qui date de la fin du xixe siècle. Cet oratoire fut construit Grâce au don de mademoiselle Marie-Françoise Desbiez de Saint-Juan.  (surnommée la Madame de Sévigné franc-comtoise).